L’étude SIC®

L’essentiel

Pour mieux comprendre et anticiper
les comportements humains

En communication et relations humaines, le modèle SIC® va du plus simple au plus complexe. Outil rhétorique, il présente votre système de communication et de relation. Il vous permet d’identifier ce qui est efficace en communication, votre dynamique créative, et met en évidence vos risques conflictuels.

Il repose sur la logique géométrique. Combiné aux trois couleurs et la déclinaison chromatique qui en découle, il représente graphiquement :

  • les trois prédominances majeures
  • les trois schémas systémiques
  • les trois types de structures relationnelles

Le modèle exclusif et transculturel, présente les 13 types de communication les plus caractéristiques, avec leurs multiples déclinaisons.

Avec le modèle SIC®,
l’essentiel sur la communication humaine

L’Étude des Structures et Interactions en Communication – SIC® est différente d’un test.

Il s’agit plus d’un sondage qui restitue à chacun la manière dont il définit son mode de réception de l’information, de traitement et d’expression.

Il en ressort une modélisation fine et nuancée des différents aspects de la communication humaine.

Historique

Le résultat d’une réflexion sur
la logique de la communication humaine

Cette modélisation exclusive a été développée par Jean-Louis Lascoux depuis 1991. Elle a été conçue comme un modèle systémique à partir du modèle de Shannon et Weaver (1948). Elle a été enrichie des travaux en pédagogie et des réflexions sur les découvertes relatives au fonctionnement cérébral humain.

Le modèle SIC® a bénéficié des extrapolations sur la communication humaine des années 1970 et 1980 et de leurs représentations visant la connaissance de soi et celle des autres.

La finesse et la géométrie

Le modèle repose sur une représentation triangulaire et tétraédrique, présentée en 1981-82, notamment dans un groupe de travail en géométrie de l’université Paris VI par Jean-Louis Lascoux, dans le cadre d’une recherche plus globale sur les propriétés du ruban de Möbius.

Ce modèle a été utilisé pour restituer une image des façons de communiquer. Le triangle, qui est la plus simple des figures géométriques, suffit. C’est pourquoi le triangle est la base de ce modèle. La déclinaison systémique est une affaire de logique.

Des vecteurs sont placés sur chaque triangle. Gradués de 0 à 100, ces vecteurs, appelés axes, permettent de représenter le recours à chacune des modalités de réception de l’information. Un autre triangle représente les modes de traitement des informations et un troisième pour l’émission. Le quatrième triangle du modèle est une résultante moyenne des trois premiers. Il est nommé schéma transactionnel et englobe les Structures et Interactions en Communication – SIC® d’une personne.

Pour le schéma transactionnel, un verbe a été attribué à chacun des axes.

  • A l’axe gauche (bleu) : le verbe Savoir
  • A l’axe central (rouge) : le verbe Être
  • A l’axe droit (jaune) : le verbe Faire

Validation

Un instrument de compréhension
et d’anticipation relationnelle

L’Étude SIC® a été expérimentée auprès de plusieurs populations. De 1991 à 1994, elle a été utilisée dans plusieurs formations d’accompagnement de projet financées par le Ministère du Travail et la Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Continue de Paris. Ces actions ont permis d’expérimenter, puis de valider cet outil exclusif, utilisé dans des contextes de grande difficulté pour les personnes.

L’Étude SIC® a pu être validée au cours de ce travail. Elle facilite une meilleure compréhension des modalités de communication des participants. Elle permet, via l’accompagnement pédagogique, une appropriation des techniques de communication, la définition de projet et le travail d’équipe. Elle est un instrument performant pour l’anticipation relationnelle.

Un outil au service de votre créativité
et de prévention des conflits

Le système de calcul a été validé avec un public venant en formation dans l’objectif de définir et consolider un projet. Plus de 2000 Études SIC® ont été réalisées auprès de personnes dont la scolarité les situait du niveau V au niveau I, de tous les environnements professionnels et culturels et dans des contextes d’exclusion sociale, d’intégration professionnelle et de direction d’équipe ou d’entreprises.

De 1991 à 1998, plus de 5 000 personnes ont répondu à l’Étude SIC®.

Depuis 1999, en raison de sa spécificité de permettre de travailler sur la dynamique conflictuelle, l’Étude SIC® a été réservée aux formations des médiateurs professionnels.

Le Modèle a été utilisé par Jean-Louis Lascoux pour structurer l’ensemble des outils de l’ingénierie relationnelle.

Les trois schémas communicationnels

Le modèle SIC® répond à la question : qu’est-ce qu’un JE . Il présente un système de réception de l’information, de traitement et d’émission de l’information combiné à un état de conscience potentielle.

3 représentations schématiques identiques
avec des significations axiales différentes
Les schémasAxe GaucheAxe CentralAxe Droit
Schéma de RéceptionAuditifSensitifVisuel
Schéma de RéflexionAnalytiqueAffectifAnalogique
Schéma d’EmissionVerbalEmotionAction

Pour simplifier et mettre en place une approche globale, de ces trois schémas, il en résulte un schéma dit transactionnel. Il est calculé à partir des trois autres. Le score moyen de chacun des axes est affecté et c’est à partir de ce schéma transactionnel que la typologie SIC® est représentée sur le cercle chromatique.

Le schéma transactionnel d’approche globale
Axe GaucheAxe CentralAxe Droit
Schéma TransactionnelSavoirEtreFaire

Ainsi, un “JE” est une revendication de conscience avec un ensemble d’énoncés en terme de réception d’information, de traitement d’information et d’expression d’information.

Le modèle SIC® met en évidence les risques de décalage qui existent dans votre Structure de communication :

  • entre vos intentions et vos actions
  • entre vos actions et la manière dont elles sont perçues
  • entre ce que vous percevez et les informations que vous traitez, ainsi que la manière dont vous le faites.

La puissance de ce modèle est d’être avant toute chose, plus que d’identification de la Structure et des Interactions en Communication – SIC®, un modèle tourné vers la pédagogie et le perfectionnement.

Exemple de mise en application du modèle SIC

Les treize schémas types

Le modèle est une affaire de logique. Il met en scène la logique du fonctionnement communicationnel humain. La représentation géométrique la plus simple, le triangle, permet de lui attribuer la relation avec les trois couleurs de base : le bleu, le rouge et le jaune. A chaque prédominance correspond ainsi une nuance de couleur. En conséquence, chaque schéma type a une place précise sur le cercle chromatique du modèle SIC®.

La modélisation donne une typologie de 13 schémas types à partir des résultats obtenus sur le schéma transactionnel.

Ces schémas types sont identifiés selon les caractéristiques qu’ils représentent dans les spécialisations de communication. Trois schémas sont très typés :

  • le schéma spécialisé sur l’axe gauche, avec les deux scores identiques axe droit et axe central : 1.2.2.
  • le schéma spécialisé sur l’axe central, avec les deux autres scores identiques : 2.1.2.
  • le schéma spécialisé sur l’axe droit, avec les deux autres scores identiques : 2.2.1.

Pour bien comprendre le sens des codes attribués à chacun des schémas, il convient d’affecter le chiffre 1 au score le plus fort, le chiffre 2 au deuxième score et le 3 au troisième. En cas d’égalité, si deux scores sont identiques, soit c’est le 1 ou le 2.

Ainsi, les schémas très spécialisés sont les trois cités plus haut, qu’il est facile d’identifier puisqu’ils correspondent aussi au couleur de base :

  • 1.2.2. : bleu
  • 2.1.2. : rouge
  • 2.2.1. : jaune

Globalement, le cercle chromatique du modèle SIC® peut être observé selon :

  • la partie bleue contient les fonctionnements rationnels, verbaux et auditifs
  • la partie rouge contient les fonctionnements affectifs, émotionnels, sensitifs
  • la partie jaune contient les fonctionnements analogiques, actifs et visuels

Un questionnaire de 90 items

90 items pour définir
votre Structure et vos interactions
en communication

90 items ont été répertoriés pour modéliser la Structure des Interactions en Communication – SIC®. Un score a été affecté à chacun, combinés avec des indices de pondération qui prend en compte le croisement des réponses.

Le système de calcul a été validé avec un public venant en formation dans l’objectif de définir et consolider un projet. Plus de 2000 Étude SIC® ont été réalisées auprès de personnes dont la scolarité les situait du niveau V au niveau I et de tous les environnements professionnels et culturels.

Le scoring et le système de calcul de l’Étude SIC® ont fait l’objet de tests pendant une année. Des ajustements sémantiques ont été effectués pour faciliter l’accès à différents niveaux de conceptualisation.

Les résultats de l’Etude SIC ® sont restitués sur une modélisation graphique de trois vecteurs, appelés axes. Ils aboutissent à représenter graphiquement les trois schémas de la communication humaine :

  • réception de l’information
  • réflexion de l’information
  • émission de l’information

Spécificités de l’Étude SIC®

Le modèle de la Structure des Interactions en Communication – SIC® représente graphiquement la tridimensionnalité du fonctionnement communicationnel humain. Un recoupement peut être fait avec certaines études utilisées en recrutement, lesquelles mélangent les caractéristiques de réceptivité, de réflexivité et d’expressivité.

L’Étude de la Structure des Interactions en Communication – SIC® est une approche d’enrichissement personnel. Elle vise le perfectionnement en communication. Elle est la seule étude à proposer un travail rhétorique, c’est-à-dire le travail sur la communication orale et verbale des participants.

Vous avez
une question ?

Vous avez une question ?

Contactez-nous